Nouvelle attaque sur les banderoles

Depuis quelques semaines, certains habitants d’Acigné et de Thorigné-Fouillard ont placé sur leur maison ou dans leur jardin des banderoles montrant leur opposition au projet d’éoliennes géantes qui se planifie sur Acigné. Ces banderoles, financées par leurs soins, n’ont pas été disposées de manière sauvage dans des lieux publics, mais de manière tout à fait légale au sein de propriétés privées. Leur objectif est d’informer sur l’existence de ce projet (qui reste largement ignoré tellement la communication officielle à son endroit est inexistante) et de pousser les riverains et les passants à s’interroger sur le bien-fondé de l’emplacement retenu pour le déployer.

Après le vol d’une première banderole au mois de mars (qui a donné lieu à un dépôt de plainte en gendarmerie), une dégradation a été commise sur une deuxième, sous la forme d’un tag au propos simpliste.

20170513_165456

Nous regrettons que l’auteur anonyme de ce message ait choisi de s’exprimer d’une manière à la fois lâche et illégale en dégradant le bien d’autrui, plutôt qu’en cherchant à discuter avec les riverains pour comprendre les motifs de leur désaccord. Il aurait ainsi pu prendre connaissance de nos arguments concernant le sujet complexe de la transition énergétique, qui ne sauraient se résumer à : « Nous ne voulons pas d’éoliennes de 180m à 500m de nos maisons à cause des nuisances quotidiennes qu’elles engendreront, nous sommes donc pour le nucléaire »*. L’éolien réfléchi, concerté, déployé à une distance raisonnable des habitations en accord avec les recommandations des responsables de la santé publique (une distance minimale de 10 fois la taille de l’éolienne comme cela se fait ailleurs, est-ce si inconcevable ?) peut être source d’une énergie d’appoint. Mais miser sur du tout éolien sans aucune considération pour l’environnement dans lequel les turbines sont déployées, sans même se soucier de leur rendement**, sans prendre en compte qu’elles vont attenter au bien-être de milliers de personnes (on ne parle pas ici d’habitats isolés), est un non-sens absolu.

Nous ne voulons pas d’un remède qui ne guérira pas le mal, et ne servira qu’à enrichir quelques multinationales opportunistes tout en donnant bonne conscience à des politiques plus soucieux d’apparence que d’efficacité.


* Exemple d’article intelligent sur l’éolien et le nucléaire. Bien loin des amalgames de premier degré que nos tagueurs veulent laisser entendre : https://goodbye-kwh.com/je-croyais-que-les-eoliennes-allaient-remplacer-le-nucleaire/

** Le site d’Acigné se trouve situé dans l’une des zones les moins venteuses de Bretagne comme en atteste cette carte établie par l’ADEME

Potentiel éolien en Bretagne1 copie